La qualité de l’air, le climat, le coût pour l’économie bruxelloise (embouteillages) et le bruit sont les éléments principaux qui exigent que nous imaginions et mettions en œuvre une politique ambitieuse de mobilité.

Le secteur du transport est le principal émetteur d’oxyde d’azote et le deuxième émetteur de particules fines à Bruxelles (67% des émissions de NOX et 39% des émissions de particules fines)(1). Ces deux polluants majeurs dégradent considérablement la qualité de l’air.

Le transport routier est quant à lui le deuxième contributeur (27% des émissions)(2) des émissions de Gaz à effet de serre à Bruxelles. Les engagements de la Belgique dans l’Accord climatique de Paris exigent que nous baissions ces émissions. Au niveau de la circulation à Bruxelles, 38%(3) des trajets en voiture sont effectués par des navetteurs, et 62.5% sont effectués pour des petits trajets de moins de 5km (25% pour des trajets de moins d’1 km)(4) créant des embouteillages et nuisances de plus en plus importants. En parallèle, nos quartiers se densifient. Nous devons répondre à ce nouveau défi en nous assurant que chaque usager de l’espace public est protégé et respecté.

Ecolo Groen Etterbeek souhaite mettre à l’avant plan cette politique ambitieuse de mobilité.

Nos principaux axes de solution :

  • Aménager nos quartiers
    • Le meilleur mode de transport est celui qui n’existe pas : nous favorisons les commerces de proximité, nous travaillons à un enseignement de qualité à côté de chez soi. Nous voulons des espaces publics de proximité et conviviaux (terrasses, parcs, esplanades,…). Le réaménagement de la Place Jourdan est un bel exemple de cette ambition.
    • Nous faisons en sorte que les Etterbeekois passent moins de temps dans les transports.
    • avec des quartiers agréables à vivre, nous amènerons les familles à revenir habiter la ville. Le réaménagement de l’Avenue Hansen Soulie (berne centrale complètement réaménagée et verdurisée), à l’initiative d’Ecolo Groen, est une belle réussite qui doit être reproduit
  • Favoriser les piétons
    • La Commune d’Etterbeek est une des plus avancées en termes de zone 30.
    • Nous améliorerons l’entretien et, quand cela est possible, l’élargissement des trottoirs.
    • Nous sanctionnerons plus fréquemment les véhicules garés sur les passages pour piétons.
  • Favoriser le vélo
    • La Commune d’Etterbeek a été une des premières à intégrer le concept de Sens Unique Limité permettant aux vélos d’utiliser les sens interdits.
    • Les Box à vélos, à l’initiative de quartiers durables citoyens (Broebel’Air et de Greenstone), ont été développés et sont actuellement gérés au quotidien par la Commune d’Etterbeek.
    • Nous augmenterons le nombre de « rues cyclables », comme c’est le cas déjà rue Père de Deken.
    • Nous amplifierons les aménagements tels que ceux réalisés avenue d‘Auderghem, où vélo et bus ont la priorité dans le trafic.
  • Habiter à côté de son lieu de travail : nous militons pour réduire le nombre de voitures de société et prévoir la portabilité5 des droits d’enregistrements (comme cela est le cas en région flamande).
  • Favoriser l’autopartage et développer une politique ambitieuse de stationnement
    • 90% du temps, une voiture individuelle est immobilisée. C’est une aberration économique. Nous militons pour privilégier les voitures partagées.
    • De nombreuses places de parking sont sous-utilisées (immeuble d’habitations en journée, commerces et bureaux la nuit), nous renforcerons les moyens de l’administration pour coordonner les offres et demandes dans ce domaine.
    • Par ailleurs, nous libérerons de l’espace sur des places publiques, nous sécuriserons des passages piétons et créerons des espaces ludiques pour enfants en libérant des places en voirie devant les « faux garages ».

Ecolo Groen Etterbeek a démontré que la mobilité était au cœur de ses réalisations. Les défis de mobilité nécessitent de poursuivre et d’amplifier nos efforts. C’est ce que nous portons comme propositions pour la qualité de vie des Etterbeekois.

 

(1)&(2) Plan Régional Air Climat Energie 
(3)&(4) Plan Iris 2 
(5) Ce système, en vigueur en Flandre, permet de ne pas payer de nouveaux droits d’enregistrement lorsque on revend son logement pour un acquérir un autre, mieux adapté à ses besoins