Intervention de Vincent Biauce, chef de groupe Ecolo-Groen

Chers collègues,

Tout d’abord, je tiens à remercier l’ensemble des équipes et en particulier le service Finance, le Receveur et l’échevin chargé du budget pour leur disponibilité et les réponses rapides à nos questions.  Ces interactions avant et pendant la commission sont précieuses pour les Conseillers.  Elles permettent de mieux comprendre les contraintes et opportunités de la gestion au quotidien de la commune.

2021 verra aboutir un projet qui nous tient particulièrement à cœur: les conseils de quartier et leur budget participatif.  Le montant de 120 000 € peut sembler modeste mais il permettra de tester ensemble ce processus innovant et souhaité par les citoyens.  Il nous semble important de rappeler les trois conditions de succès de ces conseils de quartier.  Tout d’abord un processus de tirage au sort transparent, ensuite un dialogue permanent entre fonctionnaires, techniciens et citoyens-membres de ces conseils de quartier tout au long de l’élaboration des projets.  Enfin un véritable pouvoir décisionnel confié à ces conseils de quartier.  Seule la réunion de ces trois conditions est garante du succès de cette expérience.

La crise sanitaire a rappelé ô combien les commerces locaux étaient primordiaux dans l’approvisionnement des ménages mais également en termes d’emploi.  Nous nous réjouissons des mesures prises dans ce domaine.  La création d’une structure dédiée à l’offre des espaces commerciaux permettra sans nul doute à de nombreux initiateurs de projet de se lancer mais aussi à d’autres de se développer.  Cet accompagnement permettra de lutter contre la concurrence dévastatrice et destructrice d’emploi des plateformes d’e-commerce.  Le renforcement de l’équipe “Classe Moyenne » permettra de renforcer l’action publique dans ce domaine.   Nous nous réjouissons du projet de HUB créatif à Etterbeek:  la mise à disposition d’un espace partagé ne peut qu’aider les femmes et les hommes qui font preuve de leadership dans notre société.

La crise sanitaire a accentué les inégalités sociales.  Elle a renforcé la fragilité de certains publics.  Notre groupe appelle de ses vœux la finalisation rapide du plan de lutte contre la précarité.  Nous savons que le travail est en cours, et nous saluons le travail remarquable du CPAS en cette période de gestion de crise.  La lutte contre la sous-protection sociale doit être un objectif transversal, une priorité centrale pour toutes nos politiques.  La Commune a certainement un rôle à jouer pour soutenir le CPAS et les associations actives dans ce domaine.

Il est également primordial qu’en ces temps difficiles pour nos travailleuses et nos travailleurs, nous ayons une attention particulière à l’analyse des risques psycho-sociaux entraînés par la surcharge de travail, le changement dans les conditions de travail et le climat de stress ambiant. 

Le secteur culturel méritera également notre attention en 2021.  Le prolongement des “primes pour les artistes et ASBL etterbeekois” est un signal clair de solidarité à leur attention.

L’année 2021 verra  très probablement les États-Unis rejoindre à nouveau les accords de Paris sur le climat.  Nous rappelant ô combien les citoyens des 2 côtés de l’Atlantique souhaitent maintenir l’agenda climatique: à savoir une réduction de 55 % des gaz à effet de serre à horizon 2030.  L’administration etterbeekoise s’inscrit fermement dans ce mouvement par le renforcement des équipes pour élaborer notre plan climat et notre budget carbone.  Nous sommes convaincus que ce plan climat ne peut réussir que s’il est partagé par l’ensemble de la société civile etterbeekoise.  Dans ce sens, nous réitérons notre souhait que le conseil consultatif de la transition écologique soit à nouveau opérationnel en 2021 et qu’il occupe le siège de pilotage de ce plan climat.

Les changements climatiques contraignent les pouvoirs locaux à repenser leur aménagement du territoire.  Nos villes doivent devenir plus vertes, plus arborées et plus perméables.  Nous saluons les efforts d’Etterbeek pour augmenter le caractère arboré de nos rues et places en 2021.   Nous invitons néanmoins le collège à renforcer substantiellement ces efforts dans la seconde moitié de la législature.  

Repenser l’aménagement du territoire, c’est également rééquilibrer les modes de transport dans l’espace public.  Le vélo et, dans une moindre mesure la marche, ont connu un véritable engouement.  Pour rappel, 60 % des ménages etterbeekois ne possèdent pas de voiture. Ils hissent notre commune dans le top 5 belge des communes qui privilégient les modes doux de déplacement.  Nous nous félicitons de la bonne collaboration entre commune et région sur les projets de pistes cyclables.  Nous invitons le Collège à poursuivre dans cette voie pour d’autres dossiers de mobilité, y compris le stationnement vélo en privilégiant des formules de partenariat public/privé.  

Le budget 2021 est à l’équilibre sans augmentation de la fiscalitéLa situation financière saine de notre commune est une réelle opportunité pour financer notre plan de redéploiement écologique, social et économique. Cette situation financière saine nous permet également de rendre notre fiscalité plus juste et de nous permettre de ne plus dépendre de revenus publicitaires.  Pour rappel, la publicité dans l’espace public est très souvent en contradiction avec les objectifs de consommation raisonnée et notre objectif de privilégier les petits commerces locaux.

L’ensemble de ces mesures concourent au redéploiement incontournable de notre économie. Elle nécessite le retour d’une action publique forte et ciblée.  Nous devons dans les 4 prochaines années concentrer nos ressources et nos efforts sur un nombre restreint de projets pour que ceux-ci soient réellement porteurs de changements.

Je vous remercie pour votre attention.