Les mesures prises par les autorités dans le cadre du Covid-19 ont démontré que notre cadre de vie/notre quartier est essentiel à notre bien-être.  L’espace et la nature manquent aux Etterbeekois.es en particulier dans notre commune densément peuplée.

Une place prépondérante aux piétons et cyclistes

Le confinement exige que nous donnions plus de place aux piétons, joggeurs et cyclistes.  Les mesures de confinement ont, s’il le fallait encore, souligné le peu de place qui leur est réservée dans l’espace public.

Nous militons depuis longtemps pour que l’avenue de Tervueren soit dotée de pistes cyclables et réaménagée (réduction de la vitesse maximale, réduction du nombre de bandes, passage pour piétons à hauteur de l’Avenue de l’Armée,…). Lien vers notre dernier article

La commune a donc répondu à l’appel que la ministre bruxelloise de la Mobilité a lancé visant à faciliter les déplacements des piétons et cyclistes tout en respectant les consignes de distanciation physique.

Par la mise en place de plusieurs « zones de rencontre » temporaires sur son territoire durant la période de confinement, l’objectif de la commune d’Etterbeek est de permettre aux piétons et aux cyclistes de disposer de plus de place sur

  • les voies latérales de l’Avenue de Tervueren, 
  • le pourtour du Parc du Cinquantenaire, 
  • les voies latérales du Boulevard Saint-Michel et 
  • de l’Avenue des Casernes.

Concrètement, des « zones de rencontre » permettent aux piétons et aux cyclistes de circuler de manière prioritaire sur l’intégralité de la voirie, chaussée comprise, en limitant la vitesse de tous les véhicules à 20 km/h (oui, oui, même pour les vélos).

Une place plus grande de la nature dans nos quartiers

Nos quartiers ont besoin de plus vert: des parcs bien entretenus mais aussi plus d’arbres, de plantes et de fleurs dans nos rues et sur nos places.  Une très grande majorité d’entre nous se baladent dans les rues de notre commune pendant le confinement.  Vous êtes nombreux à constater que les trottoirs sont parfois très étroits et que certaines de nos rues  manquent de vert.

Ecolo-Groen milite pour que la Commune d’Etterbeek se dote d’un plan ambitieux de « debitumisation » et de végétalisation.  Pour en savoir plus sur les avantages de telles mesures: lien vers notre dernier article.

En attendant, les Etterbeekois.es qui le souhaitent peuvent végétaliser leur façade ou adopter un pied d’arbre.   Il suffit de remplir la Convention fleurissement et de le renvoyer à Commune d’Etterbeek, avenue d’Auderghem, 113 – 1040 Bruxelles.  Chacun.e peut contribuer à donner une place plus grande à la nature dans son quartier!

Et après le Covid-19…

Dans les prochaines semaines, nous serons appelés à repenser nos quartiers!  La crise sanitaire a montré les limites d’une ville pensée dans les années 70-80!  Aujourd’hui, beaucoup d’Etterbeekois.es veulent autre chose.   N’hésitez donc pas à partager avec nous vos idées ou propositions concrètes pour faire de nos quartiers un lieu de vie pour tou.te.s!